Archive pour la catégorie ‘Antenne Rouen’

Venez nous rencontrer au mois de février!

Samedi 28 janvier 2017

Bonjour à tous,

Voici les rendez-vous du mois de février pour les antennes de l’association La Voix des Adoptés:

- Le samedi 4 février avec l’antenne Haute-Normandie à Rouen ( plus d’infos via haute-normandie@lavoixdesadoptes.com) :

Débat : Recherche des origines, par où commencer?

- Le samedi 11 février avec l’antenne Nord-Pas-de-Calais à Lille (plus d’infos via nord@lavoixdesadoptes.com) :

Activités proposées : Entretien individuel+atelier de pratique relationnel

- Le samedi 11 février avec l’antenne Rhône-Alpes à Lyon (plus d’infos via rhonealpes@lavoixdesadoptes.com):

Débat : Adoptés, quand notre histoire devient une force!

- Le samedi 25 février via l’antenne Ille et Vilaine à Rennes (plus d’infos via bretagne@lavoixdesadoptes.com):

Groupe de parole : S’intéresser à ses origines, un passage obligé?

- Le samedi 25 février via l’antenne Paris-IDF à Paris (plus d’infos via paris-idf@lavoixdesadoptes.com):

Groupe de parole : Adoptés, se sent-on différent dans le regard des autres?

 

Au plaisir de vous rencontrer,

Les bénévoles de La Voix des Adoptés.

12011168_10153124364962061_2485355259117319776_n

[Rouen] Prochaine rencontre le 10 décembre 2016

Mercredi 30 novembre 2016

301008_jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxRetrouvez l’antenne Haute-Normandie le 10 décembre 2016 pour une projection débat autour du film « Je vous souhaite d’être follement aimée ».

L’équipe des bénévoles vous accueille dès 14h au 11 avenue Pasteur Rouen droite (76000 à coté de la préfecture).

Inscription obligatoire et informations à haute-normandie@lavoixdesadoptes.com

L’équipe des bénévoles

[Evreux] Compte – rendu EFA 27 du 25/09

Vendredi 25 novembre 2016
Bonsoir à tous,
Lors du dernier groupe de parole à EFA 27, nous avons évoqué  » La recherche des origines: et le père biologique? Quelle place occupe-t-il? »
Bien souvent, il est plus difficile de retrouver le père biologique notamment lors d’un accouchement sous le secret puisque le nom des parents ne sont pas inscrits dans le dossier. Il arrive aussi fréquemment que cela ne soit pas non plus écrit dans le dossier de l’enfant, même si le nom de la mère est connu parce qu’elle n’a pas souhaité donner son identité.
Les participants racontent leurs expériences lors de l’adoption de leurs enfants au Viêtnam et Haïti. Contrairement à la France, il n’y a rien de mis en place pour faciliter les recherches dans le futur.
 C’est souvent la mère d’adoption qui prend les coups car elle est l’image la mère biologique. La question du père biologique ne se pose pas systématiquement. La majorité cherche leur mère mais peu le père. Cependant, la recherche de l’un ou de l’autre est étroitement lié parce qu’il y aussi leur histoire.
Les souffrances dû à l’abandon et l’envie de recherche de ses racines biologiques peuvent surgir à n’importe quel moment de la vie. Néanmoins, il y a des moments clefs plus déclencheurs comme l’adolescence, la grossesse, le décès des parents adoptifs…
Malgré tout, la recherche peut se trouver compliquer à effectuer puisque souvent, il n’y a pas d’informations le concernant.  C’est souvent la mère d’adoption qui prend les coups car elle est l’image la mère biologique. C’est elle qui abandonne, pas forcément le père.
L’équipe bénévole

[Rouen] Compte – rendu Groupe de parole 15/10

Vendredi 25 novembre 2016

Bonjour à tous,

Lors du second groupe de parole au sein de l’antenne, nous avons évoqué comme thème «  être adopté : comment envisager notre parentalité ? »

Comment envisager notre parentalité quand on a été soi – même abandonné puis adopté ? On ne se pose pas tous la question. Cependant, il peut arriver que cela soit la naissance de l’enfant qui fasse naître les questions; la fameuse question de la ressemblance. Et c’est à ce moment que l’on effleure (pour certains) le besoin de savoir d’où l’on vient ou ce que l’on transmet à son enfant.

Il arrive aussi que des adoptés ne se posent pas la question, ni aucune questions concernant leur histoire d’ailleurs parce que cela ne suscite aucun intérêt chez eux.

Et pour d’autres, les questions liées à la parentalité se bousculent dans leur tête : serais – je une bonne mère ? Est – ce que je vais reproduire ce que j’ai vécu ? Vais – je arriver à créer le lien avec mon enfant ? ect…

Des adoptées m’ont confié qu’elles ont peur d’avoir une fille, peur de ne pas arriver à créer le lien avec leur fille ou peur de le casser parce que c’est le lien qu’elles n’ont pas eu avec leur mère à la naissance (souvenir inconscient).

Quand il s’agit d’un second enfant, la peur réside dans le fait de faire sans le vouloir une différence entre son fils et sa fille. C’est une peur inconsciente et elle peut arriver sans crier gare. Bien sûr, ce n’est pas le cas systématiquement. Certaines maman disent avoir peur de s’accaparer leur enfant, de trop l’investir. Cette peur est aussi présente chez la maman qui n’a pas été abandonné mais il est exacerbé chez l’adopté parce qu’à un moment de notre vie, nous avons été en manque d’amour, de tendresse alors nous voulons inconsciemment donner ce que l’on a pas eu. Quand on a été soi – même abandonné, cela peut – être compliqué de se projeter dans la parentalité.

Support utilisé : Dis – maman, raconte – moi d’oû tu viens !  Commande possible à livre@lavoixdesadoptes.com. Prix : 12 eurs + 4.50 euros de frais de port.

L’équipe bénévole

[Rouen] Compte – rendu Groupe de parole du 17/09

Vendredi 25 novembre 2016

Bonjour à tous,

Lors de la rentrée de notre antenne, nous avions choisi comme thème «  être adopté : comment en parler à son entourage? « .

Aujourd’hui, les adoptés adultes se sentent plus libre de parler de leur adoption notamment parce qu’on leur laisse la parole et la possibilité de le faire. Il y a encore quelques années, il ne fallait pas parler de notre adoption, c’était tabou y compris dans le cercle familial le plus proche.

Nous ressentons le besoin de parler de notre histoire parce que ce n’est pas une honte et que cela fait partie de nous. Nous ne voulons pas d’un traitement de faveur ni que l’on nous stigmatise mais seulement montrer que malgré notre adoption (et donc notre abandon), nous allons bien et que nous avons appris à vivre avec avec le temps.

En revanche, ce qui peut être mal vécu, c’est lorsque nos parents ne peuvent pas s’empêcher de parler de notre histoire ou de préciser qu’ils nous ont adopté En faisant cela, ils ne se rendent pas compte que cela nous rappelle, qu’un jour, nous avons été abandonnés

Pour les futurs parents présents, il n’y a pas la nécessité de parler de l’adoption dans son entourage (autre que la sphère familiale et amicale proche). Cependant, mettre au courant le directeur de l’école par exemple leur paraît important en cas de besoin Selon eux, ils n’ont pas à se justifier sur quoique ce soit

Que l’on soit adopté, parents ou postulants, la réponse à la question  » comment en parler à son entourage ? » dépend de l’histoire de chacun, de sa manière de l’appréhender mais aussi de notre personnalité.

L’équipe bénévole

[Rouen] Second rendez – vous le 15 octobre 2016

Mardi 27 septembre 2016

14361448_198840940537290_5854352799501282201_o

[Rappel Rouen] 17 septembre 2016

Mercredi 14 septembre 2016

antenne

[Rouen] Rentrée normande le 17 septembre 2016

Jeudi 1 septembre 2016

Bonsoir à toutes et à tous,

C’est la rentrée aussi pour l’antenne de Haute Normandie.

Nous débutons cette nouvelle année en mettant à l’honneur les ados.

Nous vous attendons le samedi 17 septembre 2016 de 14h30 à 16h30 à la maison des associations 11 avenue Pasteur 76000 Rouen (Rive droite à côté de la Préfecture)
TEOR: Arrêt Pasteur.

Nous échangerons autour du thème:
Être adopté: comment en parlé à son entourage.

Avec la co-animation de Nourre Diallo ancien moniteur éducateur et adopté d’Algérie.

Infos pratiques:

Une autorisation parentale écrite et signée sera demandée pour les mineurs.
La participation est gratuite pour les adhérents et de 4 euros/personne pour les non-adhérents

Inscription obligatoire par mail:
haute-normandie@lavoixdesadoptes.com

Au plaisir de vous revoir ou de faire votre connaissance

L’équipe des Bénévoles

[Rouen] Forum des Associations 10 septembre 2016

Lundi 29 août 2016

Bonsoir à tous,

L’antenne Haute – Normandie fait sa rentrée !

Cette année, de nouveaux bénévoles ont rejoint l’antenne : Cécile et Catherine. Vous pourrez les rencontrer lors du forum et échanger avec elles.

Le forum des associations a lieu de 10h à 18h, Avenue Pasteur Rouen droite en face de la Préfecture.

Pour plus d’informations, contactez l’antenne à haute-normandie@lavoixdesadoptés.com

A bientôt

[ Compte-rendu] Conférence 30 avril 2016 à Rouen

Lundi 11 juillet 2016

Le voilà enfin !

Voici le compte – rendu de la conférence organisé le 30 avril dernier à Rouen sur le thème  » L’enfant né sans filiation : quel poids le secret a – t il sur sa vie ? ».

Compte Rendu Synthèse Conférence ROUEN 30_04_16