« LIVRE » art et abandon

 

La détresse d’un enfant abandonné est ineffable. Difficile d’imaginer pire pour débuter dans la vie, pourtant cela semble destiner certains d’entre eux à une vie d’exception, plus créative, plus inventive. Pascale Lemare a trouvé un chemin original pour nous faire partager cette expérience tragique de l’abandon, elle est allée à la rencontre d’une douzaine d’artistes et les a interviewés longuement. Dans une écoute attentive, dépouillée des constructions théoriques préexistantes, elle a recueilli les récits de ces femmes et ces hommes qui, alors qu’ils étaient nourrisson, enfant, voire adolescent, ont été adoptés. Écrivain, photographe, réalisateur, compositeur, plasticien, acteur : chacun raconte avec une sincérité émouvante un parcours qui, somme toute, s’est structuré par l’art. Au détour de ces récits personnels apparaissent des phénomènes sociétaux sensibles, tels le droit à accoucher sous le secret ou l’adoption d’enfants à l’étranger. Cela fait de cet ouvrage passionnant un témoignage unique.

Pascale Lemare est psychologue clinicienne en charge d’un service départemental d’adoption. Après s’être intéressée aux artistes ayant fait de leur demeure un environnement singulier, elle a co-écrit un ouvrage sur les divers aspects de l’adoption tels qu’ils sont vécus du point de vue de l’enfant.

Table des matières

 

« Puisqu’on peut s’inventer son histoire, autant qu’elle soit belle ! » Marie BRUNET     

 

« Moi je me disais fils de Claude François et d’une Claudette. »

Vincent DRAGON    

« La peinture n’exprimait pas l’adoption,  elle exprimait une différence,  une tension. »

Jean-Nicolas LECHAT         

« L’art était question, donc cela  m’allait bien parce que j’étais  moi-même question. »

Aline DEVRUE         

« Ma quête spirituelle est une octave,  une amplification de la quête des origines. »

Pierre-Emmanuel ERCKMANN

« Nous nous sommes appelés  les Tombés des Nids »

Félicie DUBOIS        

« Là j’ai compris que c’était grave, que c’était définitif  et que c’était très noir, très très noir. »

Yedwart INGEY

« Quand on est adopté  on ne ressemble à personne. »

Hélène JAYET          

« Nous, les abandonnés dès la naissance, finalement,  on a de l’avance sur les autres, on le sait tout de suite qu’on est tout seul au monde. »

Sébastien BERTRAND        

« Il suffit que je n’aie pas de fric  ou que le plombier ne soit pas venu  alors que j’ai de la flotte dans la cuisine, pour que je me retrouve à l’orphelinat… »

Laure Mi Hyun CROSET

« Je faisais des histoires pour que l’on s’occupe de moi,  maintenant je les invente ou je les reconstitue. »

Jean-Pierre VEDEL  

« …Je ne trouvais pas ma place, toujours l’impression  de n’être pas  au bon endroit, ni au bon moment,  ni avec les bonnes personnes… »

Dida GUIGAN

« L’art c’est je crois un moyen de transfigurer  la souffrance et puis d’offrir ça aux autres  parce que ça peut aider. »

 

http://livre.fnac.com/a9236624/Pascale-Lemare-Art-et-abandon?oltype=1

Les commentaires sont fermés.