ROUEN: bilan du groupe de parole du 14 décembre 2013

Pour la deuxième fois de l’année, nous nous sommes retrouvés pour un groupe de parole autour de la question de la recherche des origines.

Plus précisément, j’ai posé la question « de la consultation du dossier à la recherche de la famille biologique: la recherche des origines nous mène t’elle forcément à une rencontre, sommes nous tous concernés? »

Nous étions une petite dizaine pour échanger et débattre de  ce sujet.                 Si pour certains, les choses se sont imposées à eux (par des démarches d’un membre de leur famille biologique qui les recherchait), pour d’autre la recherche est un parcours, parfois long et douloureux pour retrouver, au-delà d’une personne (mère ou père ou famille biologique) son identité.

Ainsi, dans les différents témoignages partagés ce soir là, la consulation du dossier était une première étape qui satisfait, qui apaise… ou pas. elle peut en effet, au contraire, donner l’envie, révéler le besoin d’aller plus loin.

Pour les adoptés nés sous le secret, la démarche de la consultation du dossier reste un vrai calvaire: attente, dossier vide, secret non levé malgré le décès de la mère biologique. Les adoptés présents ont pu exprimer leur besoin vital de savoir.

Ce « besoin VITAL de savoir » se retrouve chez d’autres adoptés toutes origines confondues.

Au terme de ce débat, encore une fois très riche, je vous en remercie, la réponse à la question, apportée lors de ce groupe, est la suivante. Si certains se contentent du dossier et des informations qu’il peut contenir, pour de nombreux adoptés, savoir reste une réelle revendication, un besoin physique de savoir d’où on vient. Le dossier est alors une première étape, le début d’un parcours plus ou moins long qui a pour but ultime l’apaisement.

le prochain rdv à Rouen est le 8 Février (au lieu du 14) le thème sera

« de quel accompagnement peuvent bénéficier les mères biologiques désirant accoucher sous le secret? quel travail auprès de l’enfant dans ses premiers jours de vie? quel impact cet accompagnement a t’il sur l’avenir de l’enfant? »

nous recevrons deux invités: Mme Toulemonde psychologue au pôle adoption de l’Eure ainsi qu’une sage femme

A bientôt

Sandra RACINE

Les commentaires sont fermés.