Propositions de Lectures Guatémaltèques

Voici quelques livres concernant le Guatémala et/ou l’adoption au Guatémala

Merci de nous donner votre avis et éventuellement de nous en recommander d’autres !

« Moi, Rigoberta Menchu » E.BURGOS Ed. Folio

Résumé : Rigoberta Menchú appartient à l’une de ces nombreuses communautés indigènes soumises et refoulées depuis la conquête espagnole. Mais dans les années 80, l’émergence d’un réveil identitaire et revendicatif les conduira à se joindre aux mouvements de guérilla. La riposte de l’armée guatémaltèque est foudroyante ; elle déclenche une véritable campagne d’extermination. Rigoberta Menchú raconte ici à Elisabeth Burgos, ethnologue et elle-même Latino-Américaine, d’abord les mœurs et les croyances de la communauté dans laquelle elle est née, au sein d’une famille nombreuse, puis la prise de conscience et l’engagement révolutionnaire de ses parents, ensuite son départ en exil au Mexique où elle a lutté pendant de nombreuses années pour le respect des droits de l’homme au Guatemala. Il ne s’agit pas ici d’un document comme tant d’autres sur les luttes révolutionnaires du tiers-monde. Ce livre n’est pas un inventaire d’atrocités. Pour la première fois depuis la conquête espagnole, on entend la voix de l’autre Amérique latine, avec ses profondeurs lyriques et bibliques. Et l’extraordinaire personnalité de Rigoberta Menchú, fécondée par sa rencontre avec Elisabeth Burgos, sa générosité, son sens de la justice et le don de soi qui confine à la sainteté, font de ce livre aux accents franciscains un grand livre d’amour.

« Orphelins de sang » P.BARD Ed.Seuil

Résumé : A Ciudad de Guatemala, l’une des villes les plus violentes du monde, deux jeunes femmes mayas gisent dans la boue d’un terrain vague à côté d’un jouet en peluche. L’une est morte. L’autre a survécu par miracle, mais sa fille de dix mois a disparu. C’est ce qu’elle confie à Victor Hugo Hueso, un officier des pompiers municipaux qui rêve de devenir journaliste. L’apprenti reporter décide alors de mener l’enquête, loin de se douter qu’il met ainsi le doigt dans l’engrenage infernal du négoce le plus florissant de son pays : le vol et le commerce de masse des enfants.

Loin de là, en Californie, Katie et John Mac Cormack, désespérés par leur stérilité, font appel à une association d’adoption express au-dessus de tout soupçon.

Entre les deux extrémités de la chaîne agissent de pitoyables crapules de bidonvilles, d’anciens tortionnaires reconvertis dans la police, des ex-militaires patrons de sociétés de sécurité privée, des avocats sans scrupule. Mais rien ni personne ne saurait arrêter Victor Hugo Hueso, résolu à aller jusqu’au bout pour retrouver la petite Claudia, fût-ce au péril de sa vie et pire, de celle des siens.

« Légendes du Guatémala » M.A. ASTURIAS  Ed.Folio

Résumé : Loin de prétendre à l’exactitude, Miguel Angel ASTURIAS réinvente les anciens mythes de son pays et plonge le lecteur dans un monde ensorcelant. Une écriture poétique et baroque teintée de surréalisme, donne à ces légendes force et magie.

Mots-clefs : , , , ,

Un commentaire sur “Propositions de Lectures Guatémaltèques”

  1. Aurélien dit :

    Merci bcp pour ces références !